Blog

Quelle justification choisir pour ses textes sur le Web ?
 

 

Sur votre site Internet, comment « justifiez »-vous vos textes ? À gauche, centré, au carré ou à droite ? Attention, ce choix n’est pas anodin, car il existe bien une justification idéale pour faciliter la tâche de vos lecteurs et rendre leur visite agréable.

Cinq types de justifications

Commençons par rétablir une vérité. Parler de « justification » en typographie s’avère incorrect, celle-ci désignant en réalité la longueur de la ligne la plus longue, permise par le format du papier, ou celle souhaitée d’un paragraphe. C’est donc un peu la référence par rapport à laquelle tout le reste du texte s’agence. Ce que l’on nomme « justification » dans le langage courant s’appelle en fait « alignement ».

Comme vous le savez peut-être, on compte cinq alignements différents : à gauche, justifié (au carré), à droite — les trois justifications les plus courantes — mais aussi justifié « en pavé » et au centre — beaucoup plus rares. On constate, en France en tout cas, que la version justifiée (au carré) remporte de nombreux suffrages, notamment pour le côté « carré », justement, qu’elle apporte aux textes imprimés. Et il est vrai que c’est le choix quasi unique des éditeurs de journaux, magazines et livres.

Choisir la bonne justification

Ce code s’applique-t-il aussi à la mise en page des textes publiés sur un site Web ? Nombreux sont ceux qui plébiscitent ce choix, mais, au risque de vous décevoir, la justification « au carré » sur le Net, c’est tout sauf recommandé. La règle maîtresse, c’est, au contraire, la justification à droite — ce que les typographes appelaient, dans leur jargon, « au fer à gauche » ou « en drapeau ». Donc un texte alternant les lignes longues et courtes.

 

Même si le texte justifié « au carré » semble a priori plus esthétique, celui « ferré à gauche », par la dissymétrie ainsi créée, permet à l’œil de trouver des repères sur les fins de ligne et facilite la lecture en ligne : il permet le balayage ou le parcours rapide grâce au découpage en forme de pointes qui accrochent le regard. De plus, il offre une plus grande homogénéité visuelle du texte, sans « lézardes » (ou trous visuels dans le texte) qui perturbent la lecture. En choisissant cette justification, vous facilitez la lecture des personnes qui visitent votre site et ainsi leur « expérience utilisateur ».

Faciliter la lecture

En effet, sur Internet, la lecture est ralentie, en raison de l’écran. Et de façon générale, quand il déchiffre un texte, l’œil ne se déplace pas de manière linéaire, mot à mot. Il bondit d’un mot ou d’un groupe de mots à l’autre (par des saccades d’environ huit caractères), puis il y fait un arrêt d’un quart de seconde en moyenne. Après cette fixation, l’œil se déplace vers le mot ou groupe de mots suivant, et ainsi de suite. Par conséquent, Il convient de faciliter la lecture en évitant les trous et autres blancs sur les lignes de texte. Ce que seule la justification « au carré » vous permettra !