Géraldine Couget "Ma plume au service de vos écrits" > Blog > Evénements > Pour le centenaire de sa mort, Jack London entre dans La Pléiade

Pour le centenaire de sa mort, Jack London entre dans La Pléiade

jacklondon

Gallimard a fait un beau cadeau aux fans de Jack London !

Le célèbre auteur de Croc Blanc mourut à l’âge de 40 ans, sans doute suicidé, il y a un siècle. Plus exactement le 22 novembre 1916. Pour célébrer cet anniversaire exceptionnel, les éditions Gallimard ont eu l’idée de publier en deux volumes une partie des œuvres de Jack London, qui vécut plusieurs vies en une, véritable aventurier assoiffé d’infini, d’idéal et de danger (http://www.la-pleiade.fr/Catalogue/GALLIMARD/Bibliotheque-de-la-Pleiade/Romans-recits-et-nouvelles-I-II).

On retrouve dans cette publication huit textes (romans, récits, autobiographie et reportages) parus entre 1905 et 1913, proposés dans une nouvelle traduction et illustrés comme dans leur édition originale. Sans oublier quarante-sept nouvelles publiées entre 1899 et 1916. Autant de preuves de l’étendue du talent de celui qui fut bien plus qu’un auteur pour la jeunesse, et qui, de son propre aveu, détestait écrire (!). Le talent de celui qui était né John Griffith Chaney à San Francisco le 12 janvier 1876 lui permettait seulement de (très bien) gagner sa vie…

Chercheur d’or en Alaska ou marin bravant les vagues du Pacifique, autodidacte et incarnation du rêve américain, socialiste convaincu et éternel révolté contre les dommages (déjà) du capitalisme, London était, comme souvent l’être humain, complexe et ambigu : par exemple à la fois pétri de préjugés et quelque peu raciste, tout en prenant fait et cause pour les habitants et la culture des archipels du Pacifique Sud.

Vagabond et révolutionnaire, l’auteur de Martin Eden avait avant tout un idéal de liberté chevillé au corps, fruit sans doute d’une enfance misérable et dure qui le poussa à s’engager dans la marine à 15 ans. Ce roman, paru en 1909, sans doute son plus personnel, a récemment inspiré deux auteurs de bande dessinée, Denis Lapière et Aude Samama. Leur adaptation de cette œuvre de l’un des plus grands écrivains américains est sortie en janvier 2016 chez Futuropolis (http://www.futuropolis.fr/fiche_titre.php?id_article=790342).

Aucun commentaire actuellement.

Laisser un commentaire

Formulaire de commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.

© 2017 Géraldine Couget "Ma plume au service de vos écrits". Propulsé par WordPress and WP Engine. Editor par AWESEM.

Retour en haut.

UA-36557370-1