Géraldine Couget "Ma plume au service de vos écrits" > Blog > Secret des mots > Céladon

Céladon

Vase wenjiuzun

Vase wenjiuzun. Couvercle représentant l’île des immortels taoïstes boshanlu. Terre cuite glaçurée. Époque des Han de l’est (25 – 220). M.C. 7789 [Musée Cernuschi] – Photo de Guillaume Jacquet – 12/08/2006

Nom d’un personnage de berger au costume orné de rubans vert pâle, dans L’Astrée, roman pastoral publié de 1607 à 1627 et œuvre d’Honoré d’Urfé — le premier roman-fleuve de la littérature française —, cet adjectif désigne une couleur vert pâle1. La mode de la porcelaine de Chine de la même couleur s’étant introduite en France au XVIIe siècle, les objets de cette matière ont logiquement été baptisés des « céladons ». Ce sont enfin des rubans de cette teinte qu’Alceste arbore dans Le misanthrope(1666) de Molière : pour ceux qui se demandaient pourquoi on surnomme ce personnage « l’homme aux rubans verts », le mystère est résolu ! Ce type d’ornement était très à la mode à l’époque.

1 Source : Guillemard, C., Le dico des mots de la couleur, Seuil, 1998.

 

5 commentaires

  1. Samuel dit :

    Pas facile à placer dans une conversation ! Ça fait une semaine que j’essaie !

  2. Regis dit :

    joli nom pour un restaurant… et ils ont même le petit céladon.
    http://www.leceladon.com,

  3. Rabiatou dit :

    Toujours passionnant de découvrir l’histoire d’un mot ! Merci

Laisser un commentaire

Formulaire de commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.

© 2017 Géraldine Couget "Ma plume au service de vos écrits". Propulsé par WordPress and WP Engine. Editor par AWESEM.

Retour en haut.

UA-36557370-1