Géraldine Couget "Ma plume au service de vos écrits" > Blog > Evénements > Une nouvelle inédite de F. Scott Fitzgerald

Une nouvelle inédite de F. Scott Fitzgerald

Photo de F. Scott FitzgeraldL’œuvre romantique, désespérée et faussement superficielle de l’écrivain américain (1896-1940), qui personnifiait à merveille les années folles et ses excès, a-t-elle révélé toute son ampleur ? Les fans de l’auteur célébré de Gatsby le magnifique et Tendre est la nuit se sont sans nul doute réjouis cet été quand le célèbre magazine américain The New Yorker a publié une nouvelle inédite de l’époux de Zelda. Ironie du sort, c’est cette même publication qui l’avait refusée en 1936, quand l’écrivain, en mal d’inspiration, dépressif et malade, la leur avait proposée… En quatre pages, Thank you for the light conte l’histoire d’une femme qui se réfugie dans une église pour fumer. C’est la petite-fille de F. Scott Fitzgerald qui a découvert ce texte inédit en juin dernier, alors qu’elle faisait le tri parmi des archives de son grand-père, en vue d’une vente aux enchères chez Sotheby’s. Pour découvrir ce trésor (en VO) enfin dévoilé, cliquez sur http://www.newyorker.com

7 commentaires

  1. Marie-Hélène dit :

    A ne pas manquer: Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby) , réalisé en 1974 par Jack Clayton.
    Avec Robert Redford.

    Une nouvelle version 2013 : Gatsby le Magnifique (The Great Gatsby), de Baz Luhrmann avec Leonardo DiCaprio. Aura-t-elle le même impact sur les spectateurs???

  2. Samuel dit :

    Pour info, les éditions La Pléiade ont sorti en septembre dernier un coffret de deux volumes des romans, nouvelles et récits de F. Scott Fitzgerald.

    • Geraldine dit :

      Fitzgerald enfin accepté par La Pléiade ! Mieux vaut tard que jamais…

      • Marie-Hélène dit :

        Une très bonne amie, agrégée et docteur en histoire ( encore une enseignante !!) utilise toujours dans ses classes de Prépas des extraits des texte et film « The Great Gatsby » pour illustrer ses propos sur l’époque.
        Les collègues d’anglais en Prépas aussi, of course!
        La Pléïade… suit, semble-t-il !!

  3. Jean de Beaumont dit :

    A lire aussi : Le Désenchanté (Budd Schulberg) magnifique roman historique en forme de mémoire dont le personnage principal, Manley Halliday, n’est autre que Scott Fitzgerald, Shep, l’ami scénariste, c’est Budd Schulberg…

Laisser un commentaire

Formulaire de commentaire

Les champs marqués (*) sont requis.

© 2017 Géraldine Couget "Ma plume au service de vos écrits". Propulsé par WordPress and WP Engine. Editor par AWESEM.

Retour en haut.

UA-36557370-1